Systematik

Die Systematik ist die Wissenschaft von der Erfassung und Ordnung der Vielfalt der Lebewesen. Dieses Fachgebiet der Biologie beschäftigt sich mit der wissenschaftlichen Benennung der unterschiedlichen Arten und höheren taxonomischen Einheiten (z.B. Gattung, Familie, etc.) und ihrer Einordnung in ein hierarchisches System.

Die Erforschung der Verwandtschaftsbeziehungen zwischen den Arten und die Rekonstruktion ihrer Stammesgeschichte (= Phylogenetik) ist auch Teil der Systematik.

Die Systematik erstellt Artbeschreibungen und Bestimmungsschlüssel, um Arten identifizieren zu können (= Taxonomie). Für die Biodiversitätsforschung ist insbesondere diese Teildisziplin von zentraler Bedeutung, da die Artenvielfalt eines Lebensraumes nur mit guten taxonomischen Kenntnissen erforscht und geschützt werden kann.

Tree of life
Tree of life (Image: D. Hillis, D. Zwickil & R. Gutell)
×
Tree of life
Tree of life (Image: D. Hillis, D. Zwickil & R. Gutell)

In der taxonomischen Forschung involvierte Institutionen

Naturmuseen und botanische Gärten

Naturhistorisches Museum Basel

Das Naturhistorische Museum Basel befasst sich mit der lokalen und globalen Naturvielfalt. Forschungsprojekte des Museums decken grosse Bereiche der biologischen und geologischen Vielfalt und stützen sich meistens auf die Sammlungen des Museums.

Naturhistorisches Museum Bern

Die Forschung am Museum in Bern stützt auf die wissenschaftlichen Sammlungen. Die wichtigsten Bereiche sind nicht nur die rein taxonomischen Studien, aber auch die funktionnelle Morphologie, Verhalten und evolutive Beziehungen von heutigen oder ausgestorbenen Arten.

Muséum d'histoire naturelle de la Ville de Genève

Fort de la plus grande collection scientifique de Suisse, avec plus de 15 millions de spécimens, le Muséum d'histoire naturelle de la Ville de Genève est un des pôles les plus importants de la recherche en systématique du pays. Les projets de recherche concernent des organismes très différents, des invertébrés aux mammifères. Ils ont pour buts de mieux comprendre leur diversité et leur évolution, de décrire des espèces nouvelles ou de redécrire des groupes mal connus, en intégrant pour la plupart des groupes à la fois des données morphologiques et moléculaires.

Conservatoire et jardins botaniques de la Ville de Genève

La recherche au CJB est centrée sur l'étude des organismes végétaux et fongiques, ainsi que sur la biodiversité qu'ils représentent. Elle se base sur les herbiers, qui réunissent l'une des plus importantes collections d'échantillons de plantes et champignons, complétées par des missions d'exploration sur le terrain pour collecter des plantes et décrire leurs milieux naturels. Des approches de laboratoire sont aussi réalisées, telles que la génétique des populations, la phylogénie moléculaire et la micromorphologie.

Musée de zoologie, Lausanne

La recherche au Musée de Lausanne comprend des travaux portant sur la systématique, la phylogénie et la biogéographie des éphémères et d’autres macroinvertébrés benthiques, en relation avec la bioindication de la qualité des eaux des milieux lacustres. Conjointement sont aussi étudiées la biologie des fourmis du genre Formica et la problématique des espèces envahissantes, ainsi que la malaria aviaire, maladie transmise par un moustique chez les mésanges, en collaboration avec l'Unil.

Naturmuseum Luzern

Im Laufe der letzten Dekade hat sich das Naturmuseum Luzern einen Name in der Forschung in Entomologie geschaffen, und dies auf nationaler und internationaler Ebene. Das Museum hat verschiedene Studien am Laufen im Bereich des Systematik der Insekten.

Museo cantonale di storia naturale, Lugano

L'Institut mène régulièrement des activités de recherche, parfois en collaboration avec d'autres institutions, dans le domaine des sciences de la terre et de la vie : par exemple sur la taxonomie et la systématique de la flore et de la faune, l'étude des écosystèmes alpins du Sud des Alpes, ou le suivi de la biodiversité en relation avec la protection de la nature.

Jurassica (Musée jurassien des sciences naturelles), Porrentruy

Les deux départements scientifiques qui composent Jurassica, le département des Géosciences et le département des Biosciences, réalisent des travaux de recherche incluant notamment la paléontologie des vertébrés, l’étude de la paléoécologie, des paléoclimats et de la paléogéographie, et l’inventaire des macrolépidoptères présents dans le Jura.


Universités et instituts

Basel University, Evolutionary Biology at the Zoological Institute

Les sujets de recherche de l’Institut comprennent notamment la génétique des populations, les relations hôtes-parasites et l’évolution de la diversité animale. Les organismes sur lesquels un travail expérimental est réalisé incluent les puces d’eau (Daphnia) et leurs symbiontes, les vers plats et plusieurs familles de poissons.

Universität Basel, Botanik Webseiten

L’étude de la botanique est une longue tradition de l’Université de Bâle, qui comprend notamment un groupe de travail sur l'écologie des populations et de biologie évolutive des plantes.

Fribourg University, Ecology & Evolution

La recherche au département Ecologie et Evolution comprend notamment l’étude de la biologie de la conservation, la problématique des espèces invasives, les relations hôtes-parasites et la génétique des populations.

Geneva University, Genetics and Evolution

Notre département comprend 12 laboratoires, couvrant une recherche portant sur une grande variété de domaines, notamment la génétique du développement, la phylogénétique ou l’anthropologie. Deux groupes de recherche sont particulièrement impliqués en systématique, l’un sur l’évolution et l’écologie des protistes et l’autre sur l’évolution moléculaire des vertébrés.

University of Lausanne, Ecology and Evolution

La recherche du département Ecologie et Evolution couvre une grande diversité de sujets, avec un fort focus sur l’évolution moléculaire. Les groupes de travail sont notamment impliqués dans l’étude de la génétique des populations, la biologie de la conservation, et l’étude de la phylogénie et de la spéciation.

University of Neuchâtel, Laboratory of Soil Biology

Le laboratoire de biologie du sol s’intéresse à l’écologie et à la systématique des organismes qui le composent. Un domaine particulier de recherche porte sur la protistologie, basée sur les amibes testacées. Les chercheurs combinent des études sur le terrain à des travaux de laboratoire pour étudier un large spectre d’écosystèmes terrestres ou semi aquatiques, tels que les forêts, les plaines inondées, les moraines des glaciers, les zones humides et particulièrement les tourbières.

University of Neuchâtel Laboratory of evolutionary botany

Le laboratoire de Botanique Evolutive possède plusieurs groupes de recherche qui travaillent sur la macro et micro évolution des plantes, notamment sur les adaptations aux changements environnementaux, la spéciation et l’évolution du génome, la systématique, la biogéographie, et la conservation des espèces.

University of Zurich, Institute of Evolutionary Biology and Environmental Studies, Evolutionary Biology

La recherche au sein de l’Institut porte sur une grande diversité d’organismes animaux et végétaux, à différents niveaux spatio-temporels. En particulier, les chercheurs s’intéressent à la spéciation, à l’évolution au niveau des individus et des populations et aux facteurs qui modèlent la variation génétique, en relation avec la conservation des espèces. Ces questions sont étudiées à la fois sur le terrain et au laboratoire, en utilisant des techniques de biologie moléculaire ainsi que des modèles mathématiques.

Universität Zürich, Paläontologisches Institut und Museum

Basée sur les collections du muséum, la recherche réalisée à l’institut de Paléontologie couvre une grande diversité de thèmes partout dans le monde. Elle porte notamment sur la diversité benthique des communautés marines, l’évolution des Ammonoidea, et l’anatomie et l’histologie des os de reptiles éteints.

Universität Zürich, Instituts für Systematische Botanik

L'Institut de Botanique Systématique et ses collections affiliées (jardins botaniques, herbier et bibliothèque) s’est fixé la tâche de développer de nouvelles connaissances sur les processus et les modèles de l'évolution des plantes, ainsi que les relations entre les espèces dans le règne végétal et d'autres organismes dans le temps et l'espace.